La famille de GILLES LEVASSEUR a le regret d'annoncer son décès survenu le dimanche 17 mars 2024 à Montréal à l'âge de 69 ans, conjoint de Micheline Dionne.

Outre sa conjointe, il laisse dans le deuil sa mère Adrienne, ses soeurs Rachel (Roger) et Annie (Martin), son beau-frère François (Josée) et sa belle-soeur Monique (Raymond), ses neveux et nièces, ainsi que plusieurs parents et amis.

La famille vous accueillera au Complexe funéraire Magnus Poirier, situé au 6825, rue Sherbrooke Est à Montréal, H1N 1C7, le dimanche 14 avril 2024 de 10h. à 15h.

Les funérailles seront célébrées ce même jour à 13h45 dans la salle Ernestine Poirier.

Au lieu des fleurs, des dons en sa mémoire à une des ses fondations suivantes seraient grandement appréciés par la famille;

Fondation Jean Lapointe

Fondation Le Chaînon

Fondation du Cancer des Cèdres

Vœux de sympathie

Écrire un message

Robert Uson

Le 14 avril 2024

De la part de la famille de Robert Uson, Françoise,Nadia, Stephanie et Stephane ons vous souhaite nos plus sincères condoléances. Micheline,Adrienne, Rachel ,Annie et les autres membres de la famille et amis.

Charles Laurin

Le 13 avril 2024

Bonsoir madame, Mes vœux de sympathie pour la perte de votre conjoint. Sans m'épancher, nous sommes rendus à l'âge que ces choses là arrivent, mais à l'âge de votre conjoint, ce n'est pas supposé de survenir. Cordialement, claurin

Claudette Levasseur

Le 13 avril 2024

Chère Annie, mes pensées chaleureuses vous accompagnent, toi et tes proches, en cette période de transition vers une nouvelle vie sans la présence corporelle de Gilles. Je vous souhaite d’être bien entourés pour apprivoiser ce nouveau chapitre. Voici le texte chargé d’images apaisantes de Benoît Marchon. Quelqu'un meurt, Et c'est comme des pas Qui s'arrêtent. Mais si c'était un départ Pour un nouveau voyage... Quelqu'un meurt, Et c'est comme une porte Qui claque. Mais si c'était un passage S'ouvrant sur d'autres paysages... Quelqu'un meurt, Et c'est comme un arbre Qui tombe, Mais si c'était une graine Germant dans une terre nouvelle... Quelqu'un meurt, Et c'est comme un silence Qui hurle. Mais s'il nous aidait à entendre La fragile musique de la vie... Au risque de me répéter, prenez bien soin de vous. Claudette

Michèle Hénen

Le 13 avril 2024

Mes sincères sympathies à toute la famille.